Reflets dans l'œil de Ginger

Qu'est ce qu'elles racontent les bobines en ce début d'été ?
Un rapide bilan par Ginger des films projetés dans nos salles obscures en cette période estivale.

The Neon Demon : Le très démoniaque clippé/filmé de Nicolas Winding Refn.

Je suis de ceux et celles qui vont voir les films de Nicolas Winding Refn les yeux clos.  Dans la démesure je suis, dans la démesure je l'aime.
The Neon Demon confirme que Nicolas W.R s'engage de plus en plus dans la voie d'un cinéma atmosphérique, avec une mise en scène toujours plus léchée et fascinante, parfois un peu trop "poseur". Tyrannie de la beauté, cannibalisme, vampirisme, nécrophilie, N.W.R décrit un processus visant à figer une beauté par définition évanescente, beauté aussi fascinante que terrifiante.
Note : 7/10

Illégitime : Le film choc qui se joue des lois de la morale.


Adrian Sitaru confirme le génie du cinéma roumain dans une histoire d'amour amorale. Sacha tombe enceinte à 22 ans. L'enfant qu'elle attend est le fruit d'une liaison secrète et interdite avec Romi, son frère jumeau. L'inceste. Ce qu'il y a de formidable dans la réalisation d'Adrian Sitaru, c'est qu'il s'abstiendra de juger ses personnages. Il décrit une histoire d'Amour et laisse le spectateur mal à l'aise, bousculé dans ces certitudes. Outre son scénario dense, Illégitime puise sa force dans une réalisation proche du dogme, à la frontière du documentaire.
Note : 8,5/10

Tous les chats sont gris : Sauvé par Bouli !


Ce premier film de Savina Dellicour, porté aux nues par la presse belge et couronné de prix dans les festivals, s'annonce dans sa première partie très maladroit, s'enfonçant dans les clichés des émois de l'adolescence. La seconde partie est sauvée par un rebondissement inattendu et surtout par le présence du génial Bouli Lanners qui sort le film de la monotonie.
Note : 4,5/10

Folle de joie : Hystérie à l'Italienne.


Plantant son décor dans un asile de fous au milieu des images chaudes et ocrées de la Toscane, Paolo Virzi met en scène deux femmes névrosées que tout oppose. Le réalisateur pose un regard ironique sur le dit sérieux sujet de la démence et nous, spectateurs, ressortons du film fous de légèreté et de gaieté. Mention spéciale à la performance de Valeria Bruni-Tedeschi plus que parfaite dans la peau d'une bourgeoise déchue, mythomane et exaltée, sans aucun tabou.
Note : 6,5/10

La Loi de la Jungle renouvelle la comédie française.


Après le succès de La Fille du 14 Juillet en 2013, Antonin Peretjako est de retour avec un autre objet inclassable joué par  Vincent Macaigne et Vimala Pons. La Loi de la Jungle propose un film d'aventures comico-burlesque, tourné dans la jungle guyanaise, avec une liberté de ton et de forme qui se contrefiche des codes et des attentes. Antonin Perejako prend plaisir à se moquer de ce monde rempli de contradictions, d'incompréhensions et de bêtise.
Note : 7,5/10

L'Effet aquatique : tendre plongeon entre la France et l'Islande.


Film posthume de la réalisatrice americano-islandaise Solveig Anspach, décédée en août dernier, L'Effet aquatique est un formidable hymne à la vie qui allie parfaitement poésie, simplicité, émotion et humour.
L'histoire d'un amour qui commence mal et qui finit délicat et aérien, servie par deux acteurs discrets et merveilleux, Samir Guesmi et Florence Loiret-Calle.
Note : 6,5/10

Conjuring 2 : Le cas Enfield : Le train fantôme va démarrer.


Parfois, poser son cerveau devant un blockbuster dans un multiplexe plein de couleurs et de sucreries fait du bien. Honnêtement, je ne pariais pas un pop-corn sur le deuxième volet de Conjuring.
Le film ne cherche pas à surpasser le premier épisode, juste à prolonger le stress, les sursauts, les frissons en renouant avec un certain classicisme de l'horreur (grisaille, démon en habit de nonne, jeux d'ombres travaillés).
Solide, efficace.
Faute de concurrence, James Wan a la meilleure recette du marché de l'horreur, amateurs d'épouvante, vous pouvez prendre votre place dans la file d'attente.
Note : 6,5/10

Ginger

Twitter icon
Facebook icon
Google icon
Pinterest icon
Reddit icon