Musique extrême

Guðveiki - Vængför

Exercice compliqué que de faire coexister autant de chaos avec une telle cohérence, une telle homogénéité musicale, le pari est pourtant bien rempli avec ce Vængför, premier opus de Guðveiki. Une proposition ardue et pleine d’épines, mais non moins excellente et profondément habitée d’une atmosphère hallucinante de noirceur.

Mahr — Antelux

Parmi les sorties à retenir, Antelux occupe définitivement une place de choix en cette année 2018. Véritable témoignage étouffant d’un cauchemar sidéral, cette formation inconnue qu’est Mahr offre un premier brûlot plus que convaincant, capable de mélanger terreurs oniriques et horreurs cosmiques

Celeste - Infidèle(s)

Celeste livre ici un bijou sombre, taillé dans la lumière, protéiforme et proposant diverses lectures, s'éloignant ainsi des blocs qu'étaient Nihiliste(s) et Animale(s). On attend donc une seule chose : voir ce que leur prestation live donne sur cet album,ce sera au Rex de Toulouse le samedi 12 mai.

Les Ritournelles de l'Enfer

Voici pour vous, chères lectrices et chers lecteurs, un petit florilège des quelques trucs pas trop dégueulasses qui me sont passés entre les oreilles au cours de ces trois derniers mois, mais qui n’ont malheureusement pas eu le privilège de figurer dans les belles colonnes de SuperFlux (sans déconner !), ce sont les Ritournelles de l'Enfer et faites attention, elles reviendront !