My Imaginary Loves - Faces

Faces s'ouvre sur l'angoisse (The Anxieties of Big Data) et se clôt sur la terreur (Terror Management). Dix chansons, dix "clusters" de pop sombre et légère, dix portraits, de visages en grimaces, comme l'annonce la polysémie du titre.

La voix rappelle Blonde Redhead, référence assumée et revendiquée ; les mélodies élégantes, appuyées sur un sens très net de la distorsion ressuscitent Sonic Youth, à l'évidence (peut-être même une furtive citation de Youth Against Fascism sur la piste 3, bien nommée Anti-POP ?), et laissent poindre une énergique nostalgie des années 90 :  basse ultra-présente, samples de voix parasitées, puissante caisse claire, son grand luxe, cohérent de bout en bout, ample et confortable, doux à l'oreille mais nichant son intranquillité dans les recoins obscurs du cerveau. Un sens certain également de la ballade, pop-song installant joliment le dialogue voix-guitare (Green Sun ; In place of Anger), sans jamais tomber dans le chichiteux, la vanité de la mignardise.

Les Corps Perdus de la plage 09 nous mènent vers l'Amérique de Nada Surf, effrayante de santé et de névrose, après que Metzengerstein (plage 02) a réveillé le frisson délicieux du gothique virginien d'Edgar Allan Poe.

Une écoute attentive, par un après-midi pluvieux (fauteuil profond et grosses enceintes), révèle l'authenticité, l'absence absolue de posture : trois filles et leur musique, face-à-face et main dans la main ; le disque terminé, vient cependant à l'esprit ce passage de la nouvelle d'Edgar Poe. Les fantômes du passé sont fascinants, mais leur musique éloigne le héros de lui-même. Ainsi cherche-t-on encore sous les visages de My Imaginary Loves une identité libérée des spectres, une voix qui ne demande qu'à échapper à cette ombre obscure (The Dark Shadow, plage 04) pour chevaucher le noir coursier d'une pop-noise débridée, "bondissant avec une impétuosité qui défie le démon de la tempête lui-même."  On attend avec hâte l'occasion de partager 

Anna

My Imaginary Loves
Faces
2016
http://www.myimaginaryloves.com/
Label : Dead Bees Records 

Twitter icon
Facebook icon
Google icon
Pinterest icon
Reddit icon