accueil

Avengers ou le fantasme de l’infini

En 2008, Iron Man introduisait le Marvel Cinematic Universe, une franchise cinématographique narrant les péripéties de super-héros de comics américains. Plus de dix ans et 22 long-métrages plus tard, le premier cycle de cet univers consacré à l’antagoniste Thanos et aux pierres d’infinité s’achève enfin avec Avengers: Endgame, tirant le rideau sur près d’une cinquantaine d’heures de castagne en costume, d’humour plus ou moins léger et de scénarios plus ou moins alambiqués.