Cinématte moi ça !

Cette semaine, SuperFlux te propose des frissons, une ambiance gothique et glaciale, et beaucoup de talents à travers l'interprétation d'Elle Fanning dans des rôles éclectiques et le retour de la géniale Toni Collette sur nos écrans, pour notre plus grand plaisir !

How to talk to girls at parties
1h42, 2017, Grande Bretagne
de John Cameron Mitchell
avec Alex Sharp, Elle Fanning, Ruth Wilson, Matt Lucas, Nicole Kidman
En 1977, trois jeunes anglais croisent dans une soirée des créatures en combinaisons en latex, des sortes d'extra-terrestres qui se prennent pour des Californiens végétariens. Parmi ces étranges personnages, on retrouvera la merveilleuse Elle Fanning qui s’enfuira avec le timide Enn qui promet de lui faire découvrir le punk.
Une aventure post adolescente de découverte de soi, de liberté, de punk, sauvage et jouissive.
à l 'American Cosmograph cette semaine !

Hérédité
2018, USA
de Ari Aster
Avec Toni Collette, Alex Wolff, Gabriel Byrne
La matriarche du clan Graham meurt. Sa famille se décide alors de s’installer dans son ancienne demeure. Une fois dans la maison, ils devront se rendre à l'évidence que la défunte n'a pas tout à fait disparu...
Si toi aussi tu es amateur de films d'horreur, les derniers Ghostland, No dormiras et Insidious 4 t'ont peut être paru comme à moi un peu fade, sans âme. Hérédité et sa bande annonce bien plus punchy nous promet quelques frayeurs et un rythme un peu plus soutenu que les précédents films d'horreur projetés cette année. Une histoire bien ficelée mis en exergue par le talent de Toni Collette devrait donné de la crédibilité à son film et de jolis frissons à ses spectateurs !
Au Gaumont Wilson cette semaine !

Twixt
89 min, 2011, USA
de Francis Ford Coppola
avec Val Kilmer, Brunce Dern, Elle Fanning
Hall Baltimore est un écrivain sur le déclin. Alors qu'il est en tournée de promotion dans une petite ville perdue, il découvre qu'une jeune fille y a été assassinée. La nuit, Hall rêve d'un fantôme nommé V qui lui raconte une histoire étrange, à laquelle il voit des liens possibles avec le meurtre. Mais il s'apercevra qu'il connaît déjà les réponses à ses questions...
Une fantasmagorie à la frontière du réel, une ambiance froide, un meurtre, un fantôme, un film qui porte à confusion par son rythme délicieusement lent et des réponses qui arrivent au fil de l'eau.
Profitons des rétrospectives de la Cinémathèque pour aller redécouvrir l'étendu des univers de Francis Ford Coppola !
A la Cinémathèque de Toulouse cette semaine !

Dracula (Bram Stoker’s Dracula)
127 min, 1992, USA
de Francis Ford Coppola
Avec Gary Oldman, Winona Ryder, Keanu Reeves
Si tu as dormi depuis ces 50 dernières années, il est possible que tu ne connaisses pas le comte Dracula. Dans ce cas là, et uniquement, je te raconte rapidement les prémices de son histoire...
C'est en Transylvanie, 1462 que Viad Drakul laisse la belle Elisabeta pour aller guerroyer contre l'envahisseur turc. Revenu victorieux du combat, il découvre le corps inanimé de sa femme, qui s'est suicidée à la fausse nouvelle de sa mort. Éperdu de douleur, il abjure sa foi et en appelle aux puissances du sang pour retrouver sa bien-aimée.
Dracula, c'est le mythe vampirique en puissance, l'inspiration pour beaucoup d'univers noir, ensanglanté, mais noble et riche de cultures des hommes traversant les âges.
A la Cinémathèque de Toulouse cette semaine !

Lola

Twitter icon
Facebook icon
Google icon
Pinterest icon
Reddit icon