Ash vs Evil Dead

Après 3 films (4 si on compte le remake qui rigole moins), Evil Dead revient sous forme de série en guise de suite directe au troisième opus, Ash est de nouveau de la partie, en plus vieux... et moins fûté aussi.

 

La série renoue agréablement avec l'esprit de Sam Raimi, et pour cause, il est encore une fois aux manettes, aidé par ses coreligionnaires habituels, Bruce Campbell lui-même et Rob Tapert. Exit le format long-métrage et place à une marrade sanglante sous forme d'épisodes courts à la structure assez similaire et basique : une bonne ou mauvaise rencontre, une révélation, Ash fait ce qu'il ne faut pas faire et une belle boucherie s'ensuit. Oh oui ! ça saigne et on en redemande, l'essentiel de la série laisse place à un rodéo démoniaque à coup de punchlines bien merdiques, le minimum syndical de la part de cette fabuleuse équipe, pouvait-on en espérer moins ?

Ash vs Evil Dead a une grande qualité, c'est qu'elle est très au fait de son statut de simple série télé, elle ne cherche pas à faire dans le spectaculaire, l'impressionnant et l'original, elle use de ficelles éculées du genre, quitte à toucher d'un gros doigt boudiné la parodie, parfois un brin lourde, il faut le reconnaître.
Consciente de son statut modeste, elle s'autorise les effets spéciaux douteux, les dialogues de cowboys, quelques gags téléphonés et les retournements de situations abracadabrantesques et, de temps en temps, au milieu de cette débauche d'ingrédients faciles, un bon mot terriblement efficace sort de la bouche d'un protagoniste, une séquence nous surprend par son efficacité et sa maîtrise, voire on se retrouve à frissonner devant un effet réussi.

Puis, répondant toujours présent, Ash nous présente son sourire Ultra brite© (même s'il s'agit d'une prothèse dentaire dorénavant) et ravi encore une fois nos coeurs par ses pitreries, son credo "Tire en premier, ne pense jamais" et son épatant jeu de jambes et de tronçonneuse lorsque l'action démarre.

Sans doute les plus exigeants n'y trouveront pas leur compte, sans aucun doute, Ash vs Evil Dead fait plus dans la référence que l'originalité mais elle offre sa dose d'hémoglobine et d'humour aux fanatiques du genre avec en supplément une réalisation efficace et il est toujours de bon ton de voir une série ne s'imposant aucune  véritable limite, laissant libre court à une morale douteuse, un morceau de mauvais goût et de la saleté sur les murs.

Yoann

 

Une création de Sam Raimi
Sortie : 2015 (idem sur internet)
From : USA
With : Bruce Campbell, Lucy Lawless, Ray Santiago, Dana DeLorenzo (entre autres)
Genre : Comédie horrifique avec des morceaux dedans.
Format épisode : 30 min.
http://www.imdb.com/title/tt4189022/ 

Twitter icon
Facebook icon
Google icon
Pinterest icon
Reddit icon