Rien virgule - Trente jours à grande échelle

Étonnant. J'aurais pas misé un kopeck sur le fait que les gaziers étaient français (et encore moins bordelais sans vouloir être médisant). Rien Virgule, c'est un peu comme parcourir un cinéma bis désenchanté sur fond d'incantations et de psalmodies italiennes. Trente jours à grande échelle est au carrefour entre la musique purement synthétique, la musique profondément rituelle, l'ambiant et l'apo folk. En gros, de la musique sacrément visuelle.

Premier contact angoissant, les claviers et les samples du quatuor jouent avec les climax.  L'Epouse des congères entame la ballade funeste par des cliquetis de machines pour virer sur une langoureuse valse organique et moribonde pendant que la voix agonise en récitant ses mantras. Le morceau continue sur une douce mélopée en aggravant le côté mortuaire.
Les titres sont absurdes, les arrangements sont glaçants, Rien Virgule pose une ambiance de fin du monde pendant la grosse demi-heure qui compose le disque. La machine se met en branle pour ne jamais s’arrêter avant la fin. Le choix des sonorités claviers rappelle tout un pan du cinéma italien. Musique synthétique et orchestrations déjantées font bon ménage, le tout saupoudré de cette voix nous arrachant à notre léthargie dès le début.

Énorme travail sur les ambiances et sur les sonorités. Un disque tranchant, mais aussi tranché sur les cassures au sein même des morceaux. On est parfois soufflé par l'évolution de certaines nappes (le final exutoire d'Iggloo dentelle, qui enchaîne sur le presque Dead Can Dance Trafic de masques).
Rien Virgule livre donc ici un disque passionnant, à la fois BO d'un mondo imaginé saupoudré d'un aspect synthétique rappelant clairement les débuts du label 4AD, avec un hommage à la musique apo des années 90.

Un disque qui a vu le jour je l’imagine difficilement, vu le nombre de structures qui semblent avoir collaboré pour sa sortie (La République Des Granges, Les Potagers Natures, Permafrost, micr0lab, Animal Biscuit , Do It Youssef !, Attila Tralala, Phase! Records ).
Disque de la chair, mais aussi du sang, à savourer en dansant autour du feu un verre de sang de vierge à la main.

Bertrand

Artiste : Rien Virgule
Album : Trente jours à grande échelle
Sorti en collaboration fin 2015
Dates et site du groupe
Genre : Ambiant érotique à la gloire du malin

Twitter icon
Facebook icon
Google icon
Pinterest icon
Reddit icon