Initiative H, 5 ans d'ondulations en noir et blanc

Cela ne fait pas si longtemps que l'on vient de découvrir Initiative H à SuperFlux et c'est à ce moment-là que tombe l'occasion d'apprécier leur performance en concert.
C'est aussi à ce moment-là qu'on se rend compte qu'Initiative H à 5 ans et que c'est leur anniversaire.

C'est une belle période de festivités pour eux avec une soirée rétrospective à l'honneur le samedi 14 janvier au bar l'Impro, havre de paix aux influences jazzy et ce concert-anniversaire organisé au Rex.
Lieu agréable pour un concert qui s'annonce tout aussi plaisant, on peut déjà y voir la troupe de musiciens, bien nombreux, remplir aisément la scène avec une flopée d'instruments à leurs pieds, à leurs mains et à leurs lèvres, à se demander s'ils peuvent encore bouger.
Pour bien débuter, après quelques mots de présentations, David Haudrechy, leader et maître de cérémonie nous annonce un aperçu de ce qui nous attend : un peu du premier album "Deus Ex Machina", quelques-unes du second "Dark Wave" et puis avant, pendant et après, liberté à chacun d'arranger, déranger et s'amuser au milieu des sons.
Et comme les anniversaires, c'est plus sympa avec les copains, il y avait un invité sur la scène en la présence d'Émile Parisien, saxophoniste de renom ayant d'ailleurs posé plusieurs notes sur certains morceaux de l'album "Dark Wave".

Déjà, ce qui fascine avec un groupe aussi hétéroclite sur scène, c'est que l'on est rapidement happé par l'ensemble puis on continue par un instrument, en passant des uns aux autres tout au long du concert, découvrant chaque engrenage qui participe au bon fonctionnement de la machine Initiative H.
Une machine, pas vraiment, on ne peut pas dire qu'Initiative H aime la constance, ou alors une machine qui s'emballe, explose en une soudaine montée de cuivres, déraille avec un solo de saxo progressivement effrené, s'envole avec un piano possédé.
C'est lors de ces instants qu'on réalise aussi que le groupe affirme bien son appartenance au jazz.
Si les enregistrements n'en sont pas moins affiliés au domaine, ils sont plus carrés, possèdent des accents autant rock que folk, et là, sur scène, on sent bien une plus grande liberté pour chacun de s'exprimer au travers d'une musique qu'ils pratiquent, connaissent et avec laquelle ils se permettent ainsi de jouer. Une belle illustration de cette présence fut la discussion musicale entre saxophone et trompette lors d'un beau petit rappel en fin de soirée.
Mais avant d'en arriver là, c'est un peu tout l'ensemble qui est passé par cette espace musical ouvert avec un peu de folie à cordes au milieu de "Silent Storm", un trombone insoumis et magnifié, une batterie qui s'emballe au détour d'un morceau.

Côté titres, c'est bel et bien ce qu'on nous avait promis, un melting-pot réinventé de titres que nous commençons à connaître comme le tubesque "The Search" ou le foisonnant "Dark Wave" ou encore le suave "Silent Storm" mais ce fut aussi une découverte avec quelques titres de leur premier album "Deus Ex Machina" où l'on devine déjà les prémices de cette énergie versatile avec "Murder drome" et son petit côté guerrier aux relents de cambouis ou encore "in Benzin Veritas", une surprise bigarrée allant crescendo.
Un mélange qui plus est très équilibré, si après un titre bien nerveux, David Haudrechy annonce un moment de calme avec une ballade, cela ne dure qu'un temps, on replonge toujours à un moment par un fragment de cette énergie instrumentale !

À noter qu'Initiative H est un groupe qui soigne son image avec son esthétique noir et blanc tout en sobriété percutante et dans la continuité de cette identité visuelle, une projection vidéo accompagnait le groupe en fond avec de sensibles variations jouant sur leur atmosphère et s'imprégnant de leur son. 

Initiative H s'était posé sur nos oreilles avec leur album et on en a retrouvé tous les ingrédients à ce concert avec des friandises supplémentaires, assistant à une performance plus libre, hors de  contraintes et goûtant à ce plaisir qu'avaient les musiciens à fêter leur propre anniversaire.

Yoann

Retrouvez notre chronique du dernier album d'Initiative H, Dark Wave, par là.
Et pour plus d'informations sur le groupe, allez sur leur site internet http://initiative-h.com/ 

Twitter icon
Facebook icon
Google icon
Pinterest icon
Reddit icon