Furi - Original Soundtrack

Il y a des projets qui émergent parfois de nulle part. Des petites têtes qui décident avec leurs petites mains de nous confectionner des petites pièces d'orfèvre. The Game Bakers, studio de création de jeux vidéo indépendant basé sur Montpellier est à l'origine d'une des plus jolies histoires de l'année : Furi.

Furi est un jeu de « die and retry », concept de jeu « hardcore » où l'on répète jusqu'à la victoire des combats contre des boss, combats d'une difficulté assez extrême. Ambiance cyber samouraï, de visu jap/arcade, flashy et soigné, où l'on se doit de dompter le combat quantité de fois, de franchir les différentes phases et parties pour arriver à passer au prochain. Tu meurs jusqu'à ce que tu gagnes, et tu réessayes.

Si déjà les cuisiniers du jeu indépendant peuvent se targuer d'avoir livré une des références du genre, jeu qui fait déjà unanimité pour les fans, ils ont poussé le vice jusqu'à faire de Furi un jeu ambiancé total, en lui offrant une des bandes originales des plus qualitatives. Ils ne se sont pas arrêtés là d'ailleurs, vu que la bande originale a été édité en double LP des plus magnifiques, objet issu de la passion des créateurs pour un écrin cohérent pour leur bébé, comme probablement leur passion pour les beaux objets qui trônent fièrement dans un salon.

Déjà, jusqu'ici, vous comprendrez que la copie est largement signée de manière réussie pour le studio, qui se permet de faire une traversée des genres, arts et objets en créant un projet de passionnés cohérent. Pourtant, on a oublié de mentionner la qualité de la BO en question, réunissant la crème de ce que l'on peut appeler nouvelle scène électro rétro française : Carpenter Brut, Toxic Avengers, Waveshaper, Lorn, Scattle, Danger et Kn1ght.  Vu qu'on aime beaucoup les descriptions putassières et les gros mots, je citerais Carpenter Brut lui-même qui voulait arriver à faire un « mélange de Justice et de John Carpenter ». On a donc une scène qui effectivement hérite de la fameuse french touch pour le groove délicat, funky et sexy des morceaux électroniques, mais qui surtout se paye le luxe en bons geeks des machines qu'ils sont, d'intégrer des sonorités rétro futuristes à l'image des travaux de Carpenter.

Furi présente donc une compilation qui se veut au final résumé et canal de toute cette scène, dancefloor zombie et psychédélique. Déroutantes sonorités rampantes et sinueuses, coincées entre modernité évidente, et aspect rétro cheap bienvenu donnant au tout un aspect gluant et horrifique. Il est d'ailleurs étonnant de retrouver un peu l'ambiance qu'on avait autrefois adorée sur la bande originale d'un autre jeu : Hotline Miami. Carpenter Brut faisait aussi partie de l'aventure, aux côtés de son ami Perturbator (au dernier disque Dangerous days encensé, sorte de fan de black métal faisant du Kavinsky sous acide). Hotline Miami était une référence, tant par son côté rétro visuellement, que par sa bande originale unique et cohérente.

Sur Furi, on ressent un peu la même envie de construire une ambiance déjantée voire complètement allumée du futur, sur fond d'orgie de beats et de claviers ambiant/horreur typés Goblin. Slaps de basses en tous genres sont de la partie, pour une course effrénée dans une ambiance nocturne et déshumanisée, cyborg music dans le monde de Taxi Driver.

Le pari est donc bien évidemment réussi, car cette BO témoignant d'une nette réussite en elle-même, et d'une grande cohérence, s'impose surtout comme la compilation parfaite du genre, emballée de fort belle manière. Excellente initiative donc de la part de ces jeunes pousses. Merci à eux.

Bertrand

Artistes : Carpenter Brut, Danger, The Toxic Avenger, Lorn, Scattle, Waveshaper, Kn1ght
Titre : Furi - Original Soundtrack
Origine : France
Genre : electro-synthwave
Année : 2016

Twitter icon
Facebook icon
Google icon
Pinterest icon
Reddit icon