Aluk Todolo - Archives Vol 1

 

Partons d'un postulat de base. Aluk Todolo est probablement le projet musical le plus passionnant de ces dernières années. Si l'on regarde leur parcours, la mutation qu'ils ont su adopter au cours de leurs albums est tout bonnement fabuleuse et hors norme.
Aluk Todolo a su faire évoluer son kraut/black martial de Descension (2007) et Finsternis (2009) vers quelque chose d'encore plus personnel et rituel, voire psychédélique sur le magistral Occult rock (2012), la collaboration avec les titans de Der Blutharsch (2011) ou sur le 10 pouces Ordre (2011). Sur Voix (2016) c'est leur côté cinématographique et épileptique qui prenait le dessus avec des sonorités bien plus jazzy et un besoin de quelque chose de plus immédiat et salvateur taillé pour la scène. Après plus de dix ans de carrière prolifique, de tournées fleuves, de rencontres en tous genres et d'une cohérence artistique hors du commun, le trio décide aujourd'hui de nous livrer une collection de titres réunis sous l'appellation Archives Vol 1.

Ne nous y méprenons pas, Archives Vol 1 est un réel cadeau d'anniversaire qui participe clairement à la quête continuelle d’identité d'un combo ne lésinant pas sur le temps passé en studio ou en tournée et qui nous fait encore une fois partager ce plaisir.
Ces Archives sont un album photo jubilatoire de ce qu'était et est Aluk Todolo, une profession de foi de leurs ambitions et velléités artistiques.
Si une chose est sûre, c'est que cette nouvelle sortie lorgne encore davantage vers les scènes industrielles ou psychédéliques, ne gardant de l'appellation black que cet aspect bourbier grisâtre et charnel pour se tourner vers l’exécution d'un des plus grands rituels chamaniques modernes.

Archives Vol 1 signe le retour aux rythmiques dub rachitiques, sur fond de crissements et suintements en tous genres, effet Neubauten jouant sur l'autobahn avec une dose de grésillement transcendant les cassures. Ces cassures sont d'ailleurs souvent inopinées, typées Jarmusch priant sur la tombe d'un Dead Man, contemplant les boucles nauséabondes et virevoltantes aspirant à l'élévation.

Aluk Todolo livre là sa définition de l'occult rock, celui qui traverse les styles et les périodes dans un souci de viscéral avant tout. Archives Vol 1 est bien ce manifeste de musique du corps, prête à brouiller nos sens, culte d'élévation spirituelle et de recherche de la transe. Oui, je le répète, Aluk Todolo reste le projet le plus passionnant de ces dernières années. Rendez-vous sur scène pour la messe de fin du monde, et plus tard pour le second volume ?

Bertrand

Artiste : Aluk Todolo
Album : Archives Vol 1
Genre : Transe trans-genres
Sortie : 2017

Twitter icon
Facebook icon
Google icon
Pinterest icon
Reddit icon